"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique Australe » Maurice » Bon anniversaire à Aurore Gros-Coissy pour ses 25 ans, incarcérée à Maurice

Bon anniversaire à Aurore Gros-Coissy pour ses 25 ans, incarcérée à Maurice

Temps estimé pour la lecture de cet article : 13 min

Afrique News

« Aujourd’hui Aurore Gros-Coissy a 25 ans. C’est son deuxième anniversaire à la prison de Beau-Bassin à l’ile Maurice. Parce que depuis un an la police mauricienne n’est toujours pas parvenue à déterminer s’il faut retenir une charge de trafic de Subutex contre elle ou qu’elle a été utilisée à son insu pour être une mule. »

Rappel des faits

Victime d’un complot, Aurore (25 ans) est emprisonnée à l’île Maurice depuis le mois d’août 2011 pour trafic de drogues. Comme d’autres femmes en 2011, cette jeune fille discrète au parcours sans embûches s’est fait arrêter à l’aéroport de Plaisance de l’île Maurice avec une grande quantité de Subutex (substitut à l’héroïne, ce médicament est soumis à prescription médicale en France / à Maurice, le Subutex est considéré comme une drogue) cachée dans un simple petit paquet de biscuit. Manipulée par son ex petit ami, elle ignorait la présence de ces comprimés dans sa valise. Elle risque aujourd’hui 40 ans de prison…

Droits humains à l’île Maurice

Et parce que cette police est incapable, parce que les institutions mauriciennes et françaises rivalisent en omissions et en démissions, cette jeune fille est en train de pourrir en prison. J’invite tous mes amis à se joindre à la famille Gros-Coissy en ce moment particulièrement douloureux, et à nous soutenir dans le combat pour le respect des droits humains. Le trafic de Subutex entre Maurice et la France est un fait issu d’une loi démagogique et d’un ensemble de dispositifs incohérents qui démontrent que les pouvoirs publics des deux pays ont perdu tout sens d’humanité. Bon anniversaire Aurore. Nous sommes avec toi. On ne te lâche pas!

Victimes Affaire Subutex à Maurice

Port Louis – Lyon 1er aout 2012: Remise en liberté conditionnelle de Katia Terminet et d’Aurore Gros-Coissy , Me. José Moirt obtient une première audience et la convocation du Parquet, Me. José Moirt, l’avocat de Katia Terminet et d’Aurore Gros-Coissy, les deux Françaises interceptées à leur arrivée à l’île Maurice avec des colis contenant du Subutex, a insisté pour que le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) loge une plainte formelle contre ses clientes, estimant que la détention prolongée de ses clientes depuis une année constitue un abus. L’avocat a obtenu que sa motion pour la remise en liberté conditionnelle des deux Françaises soit débattue (1er août 2012) en présence du représentant du Parquet car ses clientes demeurent sous le coup d’une charge provisoire d’importation de drogue aussi longtemps que l’enquête de la police n’est pas complétée.

Communiqué de Presse – Collectif « Victimes du Subutex France- Maurice » (8/08/2012)

Le Collectif « Victimes du Subutex à Maurice » émet des réserves quant au choix de l’avocat recommandé par l’ambassade de France à Port Louis. Suite à l’audience du 1er août sollicité par Me. José Moirt, l’avocat d’Aurore Gros-Coissy et de Katia Terminet, le collectif « Victimes du Subutex à Maurice » tient à remercier cet avocat bénévole qui a obtenu en moins de quinze jours que le Parquet mauricien s’engage à loger, dans un délai rapide, des charges formelles contre les prévenues. Le collectif émet toutefois des réserves quant au choix de Me. Ivan Collendavelloo, l’avocat recommandé par l’ambassade de France pour représenter les deux jeunes Françaises…

Contact Presse

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Collectif Victimes du Subutex France Maurice
Plus de douze mois qu’elle attend. Onze mois qu’Aurore Gros-Coissy, jeune fille de 24 ans, originaire de Saint-Romain-de-Popey, croupit dans une cellule de prison sur l’île Maurice, accusée de trafic de Subutex. Jusqu’ici, rien n’a bougé, au grand dam de ses proches et de ses nombreux soutiens réunis dans notre association, « Victimes du Subutex à Maurice».
Revenir en haut de la page