"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » International » Europe » France » De quelle souffrance souffre la France pour se vouloir aussi victime ?

De quelle souffrance souffre la France pour se vouloir aussi victime ?

Temps estimé pour la lecture de cet article : 10 min

Afrique News

« Le gouvernement français aurait-il perçu le bénéfice à capitaliser sur l’extrémisme (?) religieux musulman, en temps de difficultés sociétaires en tous genres, pour s’en appuyer sous le feu de distrayante communication au relent de quête de patriotisme exacerbée ? »

Impotence politicienne de la France

Alors que les symboles de l’Etat français où qu’ils soient (en France comme à l’étranger) n’ont nullement été l’objet de tentative d’attaque ou de destruction comme le fut les ambassades Us à Benghazi en Libye, Allemande à Khartoum au Soudan, en réaction à la piteuse « cinétographie » (l’innocence des musulmans) défrayant la colère d’une partie du monde musulman ; l’absence d’indexation de la France dévoilant par là de son niveau d’importance faible (au-delà des excitations de ses politiciens) dans les relations mondiales (exception faite d’acharnement sur une partie de l’Afrique dont-elle s’acharne à se vouloir répondant) aurait vraisemblablement portée une atteinte à l’ego. C’est ainsi qu’une lecture peut-être faite de l’orchestration à se vouloir absolument tout aussi visée (France) par les dits extrémistes islamistes, au point d’en appeler à des représailles en satisfecit. Comment ne pas observer un manège de la forte communication publique qui est faite au sein de cet Etat avec le concours polluant des médias locaux qui n’ont de cesse de cristalliser l’attention des populations locales d’hypothétiques représailles islamistes, par ailleurs vainement recherchées.

Voilà qu’à la surprise générale, il est mis au devant

Qu’une demande faite de manifestation pacifique en protection contre la piteuse cinématographique aurait été refusée…La liberté d’expression des populations souffre de limites mesurées ! Qu’un média local «Charlie Hebdo» connu pour être sulfurique en profita ou fut savamment missionné à souffler sur les braises de la violence ou réaction de musulman en publiant à renfort des médias audio télévisuel des caricatures du prophète Mohammed déjà malmené dans la cinématographie Us…La liberté d’expression ou incitation ou excitation en devoir d’information de la presse ne souffrant pas de limite !

Dans la foulée, le gouvernement français sous l’étreinte du principe de précaution annonça qu’il va, de prévisibilité des réactions des populations musulmanes, être fermé des institutions et symboles (Ecoles, centre divers, etc.) représentatifs de la France dans certains pays (20 de prime abord) dont une partie en Afrique (Egypte, Tunisie, Libye, etc.)….De la précaution à la communication incitative d’agression en d’autres termes ! Il ne sera pas une surprise qu’en absence de réaction (déjouer l’incitation) de la rue musulmane ailleurs qu’en France au cours du week-end à venir, des manifestations vont être benoîtement incitées voire à coup de billets de banque en France avec à l’appui et issu un débat sociopolitique sous relent de haine, en appel au patriotisme, face à l’incompréhension des populations en difficultés d’intégrations aux valeurs de la république ! Qu’il n’est pas facile d’être un Grand accablé de sa superbe ou toute puissance ailleurs qu’en Afrique et des Africains !

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Joseph TAPA

Joseph TAPA
Amoureux de la vie, du continent africain et m'y passionne: Dans la recherche et ébauches de sortie des crises et sensibilisation au devenir de ce continent. Affectionne la réflexion sur les contours de la vie humaine. Esquisse sur le devenir du continent africain.
Revenir en haut de la page