"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique de l'Ouest » Sénégal » Économie : lancement un fonds de garantie bancaire au Sénégal

Économie : lancement un fonds de garantie bancaire au Sénégal

Temps estimé pour la lecture de cet article : 8 min
Afrique News

Sénégal News

« Dakar, Sénégal – Le ministre du Budget, Birima Mangara, a présidé jeudi à Dakar le lancement du Fonds de garantie du cercle des investisseurs du Mouvement des entreprises du Sénégal (FOGACIM) doté d’un mécanisme de fonctionnement flexible de 500 millions à 1 milliard de FCFA pour offrir des garanties bancaires aux entreprises adhérentes. »

« Ce fonds initié par le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) est un instrument capable de servir de levier au développement des entreprises sénégalaises. En le mettant sur place, le MEDS fait preuve d’une grande responsabilité pour faire lever les problèmes de garantie bancaire de nos entreprises. C’est pourquoi, le FOGACIM est un instrument d’autonomisation des entreprises nationales », a notamment dit M. Mangara qui lançait le FOGACIM.

Les ressources du fonds proviennent des cotisations des membres dont le montant auquel ils peuvent prétendre auprès des guichets est fonction du niveau de la cotisation initiale fixée à 300 mille FCFA. En plus de l’offre de garantie, le FOGACIM assiste les membres éligibles « à monter des dossiers de demande de prêts ».

Selon Moussa Sarr, directeur de cabinet du ministre de la Promotion des investissements, le FOGACIM s’inscrit dans l’action gouvernementale qui œuvre actuellement à la promotion des investissements privés et à l’accès des Pme-Pmi aux crédits.

« Cela est d’autant plus important qu’au Sénégal le système bancaire, bien que liquide, participe faiblement au financement des entreprises car, seuls 3% du Pib sont financés par les banques, contre 60% dans certains pays africains. Ceci est dû, entre autres, au taux d’intérêt très élevé allant de 7 à 10%, à l’absence de dépôts de garantie et de lignes de crédits adaptés aux entreprises nationales », a dit Moussa Sarr.

Pour le président du MEDS, Mbagnick Diop, le fonds va injecter jusqu’à 70% du coût de chaque projet validé et les 30% restants vont revenir au requérant en guise d’apport personnel.

« Au Sénégal, les petites et moyennes entreprises représentent 90% des entreprises et 40% des emplois. Toutefois, le financement des PME demeure un chaînon manquant pour une véritable croissance inclusive au Sénégal. L’aide bau développement à destination des PME reste très fragmentée au Sénégal et les bailleurs de fonds consacrent davantage de financement aux grands projets. D’où l’importance du fonds de garantie du cercle des investisseur du MEDS (FOGACIM) », a dit Mbagnick Diop.

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Boubacar

Boubacar
Journaliste Sénégalais, rédacteur de news de presse, brèves et actualités concernant le Sénégal pays de la Téranga, parle Wolof, Français, Arabe et Anglais.
Revenir en haut de la page