"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique de l'Ouest » Côte d'Ivoire » Endettement de la Côte d’Ivoire évalué à 7804 milliards de FCFA

Endettement de la Côte d’Ivoire évalué à 7804 milliards de FCFA

Temps estimé pour la lecture de cet article : 4 min
Afrique News

Côte d’Ivoire News

« La dette de la Côte d’Ivoire a été évaluée à 7804 milliards de FCFA, a annoncé, mardi, le gouvernement au terme d’un conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara… »

Selon Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement, cette dette extérieure représente 4 772 milliards de FCFA contre 3031,9 pour la dette intérieure, soit 45,8% de taux d’endettement conformément au ratio dette/PIB (Produit intérieur brut).

En 2011, a-t-il rappelé, « ce taux était de 72% ». M. Koné, également ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication a en outre indiqué que selon les normes de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), « le taux d’endettement doit se situer au maximum à 70% ». Il s’est félicité de l’endettement de la Côte d’Ivoire qui est « maîtrisée ». Ce que l’on dit pas en 2011 l’Eburnie était coupée en deux… zone rebelle au nord et zone du président Laurent Gbagbo au sud. Ce « Dramatique Ouattara » visiblement à perdu la mémoire…

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Abou Cissé

Abou Cissé
Rédacteur journaliste, rédige des news et actualités de la Côte d'Ivoire, pays d'Afrique de l'ouest, notre pays la Côte d'Ivoire à perdu sa souveraineté, j'essaie donc le cas échéant de rétablir la vérité, mes opinions personnels sur la réalité de la vie en Côte d'Ivoire.
Revenir en haut de la page