"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique centrale » Gabon » Gabon : l’ONU appelle au dialogue après des violences de samedi à Libreville

Gabon : l’ONU appelle au dialogue après des violences de samedi à Libreville

Temps estimé pour la lecture de cet article : 7 min
Afrique News

Gabon News

« Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA, dont le siège est à Libreville), M. Abdoulaye Bathily, condamne les violences survenues lors de la manifestation organisée par l’opposition gabonaise samedi à Libreville au Gabon. »

Dans un communiqué, M. Bathily a exprimé « ses profonds regrets » à la suite des décès de trois manifestants, demandant que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ces pertes en vie humaine, ainsi que sur les arrestations survenues lors de la manifestation. Ce qui s’est passé samedi à Libreville est « le résultat d’une absence de dialogue entre les différents acteurs de la scène politique gabonaise », a déclaré M Bathily.

Il a souhaité, une fois de plus, que l’espace politique soit davantage ouvert pour permettre aux différentes forces politiques de s’exprimer dans un cadre légal et institutionnel. « Dans ce contexte, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale insiste sur la nécessité urgente d’une concertation entre le Gouvernement et l’opposition pour réfléchir aux voies et moyens de relever les défis qui interpellent les Gabonaises et les Gabonais », indique le communiqué de l’UNOCA.

« Conformément à son mandat, il est disposé à poursuivre ses bons offices pour engager les parties prenantes dans un dialogue inclusif afin de restaurer la paix et d’ouvrir au peuple gabonais les perspectives d’une démocratie durable, condition nécessaire au développement », conclu M. Bathily. Trois morts et de nombreuses arrestations ont été enregistrés lors d’un meeting de l’opposition, interdit par les autorités.

Le meeting est organisée par plusieurs personnalités politiques dont Jean Ping, qui était le ministre des Affaires étrangères et le président de la Commission de l’Union africaine (UA), réunies au sein du Front uni de l’opposition pour l’alternance.

Source presse : Xinhua

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Mbolo

Mbolo
Journaliste basé à Yaoundé au Cameroun, éditeur et rédacteur d'articles en ligne pour l'Afrique Centrale et le Cameroun...
Revenir en haut de la page