"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique de l'Ouest » Mali » Pourquoi l’intérêt soudain des occidentaux pour le Mali?

Pourquoi l’intérêt soudain des occidentaux pour le Mali?

Temps estimé pour la lecture de cet article : 9 min

Afrique News

« Comme vous le savez le Nord-Mali est en proie actuellement aux fous de dieu, les djihadistes furieux sans foi ni loi, mais est-ce la principale raison d’une intervention militaire conjointe de la CEDEAO, France, Royaume Uni et USA?! »

Manne financière de l’industrie extractive

L’industrie extractive concerne les matériaux de construction (marbre, argile, grès, dolérite, granit…), le sel gemme, l’or, les pierres semi-précieuses telles que le grenat, etc. La production d’or en 2008 a été de 52,772 tonnes. En 2006, le secteur minier représentait 21% du PIB, 72% des recettes d’exportations et plus de 8000 emplois. Le secteur minier a connu un essor considérable de son activité depuis le début des années 1990 à nos jours.

Le Mali possède une importante quantité de réserves minières. 3ème producteur d’or en Afrique et 11ème au monde, le Mali est connu par l’abondance et la bonne qualité de son métal jaune. Le sous-sol malien recèle de certaines substances minérales, pour lesquelles, à ce jour, aucune compagnie étrangère n’intervient dans l’exploration ou l’exploitation. Ces substances sont : le Diamant, la Bauxite, le Manganèse, l’uranium, etc.

Minéraux disponibles dans le sous-sol malien

  • Or : 800 tonnes
  • Phosphates : 20 millions de tonnes (Tilemsi)
  • Calcaire : 40 millions de tonnes (Bafoulabé, Hombori)
  • Sel gemme : 53 millions de tonnes (Taoudéni)
  • Bauxite : 1,2 milliard de tonnes (Kayes, et Ouest de Bamako)
  • Fer : 2 milliards de tonnes (Kayes)
  • Manganèse : 10 millions de tonnes (Ansongo)
  • Schistes bitumineux : 10 milliards de tonnes
  • Marbre : 60 millions de tonnes
  • Lignite : inventoriée dans la région de Gao
  • Gypse : 405 000 tonnes
  • Uranium : 5 000 tonnes d’U3O6 et 200 tonnes d’U3O2 à 0,085 %;
  • Plomb-zinc : 1,7 million de tonnes de réserve

Géostratégie et convoitise du pétrole

Et oui les états n’ont que des intérêts, faire croire aux Maliens et Maliennes qu’une intervention de la France et autres rapaces de l’occident serait gratuite, il faut pas rêver… Des études pour l’exploitation pétrolifère du sol malien sont en cours, et c’est à parier que comme les mines aurifères etc le pétrole sera bien exploité au Mali, d’où la soudaine attention des occidentaux pour un peuple qu’ils ont trop souvent négligés.  La recherche pétrolière est en cours, actuellement, sur cinq (05) bassins sédimentaires (Taoudeni, Tamesna, Iullemeden, graben de Gao, fossé de Nara/Macina) subdivisés en 28 blocs de formes régulières. Quand on cumule toutes les richesses naturelles du Mali on est en droit de se poser des questions, le Mali est un gros gâteau à partager pour les occidentaux…

Source informations

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Mohamed le songeur

Mohamed le songeur
Rédacteur journaliste habitant en Algérie, tous les sujets de la presse Africaine me passionnent en général, des articles sans langues de bois!
Revenir en haut de la page