"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique de l'Ouest » Burkina Faso » Justice pour Thomas Sankara : évolution probable vers un tribunal de justice militaire au Burkina

Justice pour Thomas Sankara : évolution probable vers un tribunal de justice militaire au Burkina

Temps estimé pour la lecture de cet article : 8 min
Afrique News

Thomas Sankara

« 25/03/2015, Ouagadougou, Burkina Faso : Le dossier du président du Burkina Faso, « Feu » Thomas Sankara (mort le 15 octobre 1987 lors d’un coup d’État) par Blaise Compaoré a « évolué vers le tribunal militaire », a confirmé Me Bénéwendé Stanislas Sankara, l’un des avocats de la famille. »

Tribunal militaire pour le dossier Sankara

Me Sankara qui était en compagnie de deux autres avocats de la famille, Me Ambroise Farama et Me Julien Lalogo, a affirmé qu’il s’était agi au cours de l’entretien avec le président du Faso, de faire « le point de l’évolution judiciaire du dossier du Président Thomas Sankara ». Me Stanislas Bénéwendé Sankara a révélé que suite à une audience que leur a accordée le ministre de la Justice, le 20 mars dernier, il leur a été signifié que « le dossier (de feu Thomas Sankara, Ndlr) avait quitté le cabinet pour évoluer vers le tribunal militaire parce que l’ordre de poursuite avait été donné dans ce sens ».

Selon lui, il était du devoir des avocats de venir « apporter cette bonne nouvelle » au Président de la Transition, Michel Kafando. L’audience a aussi servi de cadre pour féliciter les autorités de la Transition ‘’pour avoir respecté leur engagement, malgré la pression de l’opinion car beaucoup estimaient qu’il y avait une lenteur », a souligné Me Sankara. Il a ajouté que le Président du Faso a « réaffirmé l’engagement des autorités de la Transition à travailler pour la manifestation de la vérité dans tous les autres dossiers ».

Exhumation de la tombe de Sankara

Pour ce qui est de l’ouverture de la tombe de Thomas Sankara, l’avocat de la famille a expliqué que cette question était « pendante de la procédure elle-même ». A l’entendre, le décret pris en conseil des ministres est une mesure conservatoire qui devrait en principe permettre aux juges d’instruction de ne plus avoir d’obstacles et de résistance au moment de l’exhumation qui sera en outre coordonnée par le ministère de la Justice, donc sous le contrôle du juge ». Le capitaine Thomas Sankara est décédé le 15 octobre 1987, lors du coup d’Etat qui a porté Blaise Compaoré au pouvoir…

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Burkinabé Attitude
Jeune papa résident au Burkina Faso le pays des hommes intègres... Enfin c'était vrai à l'époque, notre pays le Burkina Faso est devenu une Autocratie politique avec son président Blaise Compaoré qui s'accroche au pouvoir avec l'aide de la France et des USA... Rédacteur de news articles pour la libération du Burkina Faso de cette dictature!
Revenir en haut de la page