"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Proverbe Afrique : "Mariage célébré en allant chercher du bois, se dissous pendant qu'on entretient le feu."

Dernières News
Actualités Afrique » Afrique du Nord » Maroc » La supercherie du Maroc en Afrique

La supercherie du Maroc en Afrique

News

23/02/2014 : « Un esprit rétrograde et vieillot, suranné et réfractaire à l’évolution, narcissique et totalitaire, peut-il s’ouvrir favorablement au respect et à l’avantage des autres !? »

Mohamed VI le roi manipulateur

Il est de mauvais augure et de profond non sens, au regard des avancées humaines et sociétaires de part le monde, que soient maintenues des formes de gouvernance et direction des aspirations des peuples sous l’étreinte successorale d’une famille ! Et consternant que de telle manifestation de gouvernance sociétaire, sanglant d’endoctrinement (cultuel) et d’abrasion du libre arbitre les masses populaires, puissent être vecteur de saine coopération avec d’autres modèles sociétaires ! Au point de laisser prospérer à son pas de porte (frontière) des esprits éclairés !

Les obligés d’Afrique

L’aventure africaine dans laquelle se lance le Roi du Maroc, Mohammed VI, dont le pays ne ménage guère ses efforts à espérer rejoindre l’Union Européenne et ses institutions à défaut de possibilité actuelle de rattachement territorial, au mépris des institutions africaines, ne saurait être perçue d’un altruisme débonnaire voire bénéfique aux populations subsahariennes… mais bien plus d’un puant maléfique relent d’extension d’influence par le truchement de distribution de prébende produisant et entretenant des obligés… et ce, sous saillant et malsain objectif de tractation future d’avec l’Europe de plus en plus dominatrice des évolutions des sociétés africaines : à l’exemple du Mali, carrefour de l’Afrique de l’Ouest, où aucune décision d’importance sur l’essor du pays et impactant la sous région africaine ne puisse être instiguée sans l’aval et matérialisée sans l’adoubement européen sécurisant la sous région.

Le Maroc qui veut donner des leçons…

L’encombrante sécurité captée de force par l’Europe, manifestée de déploiement sans cesse de troupes armées, supposant geindre d’à venir un fléau (dévastateur) de revendication multiple en liberté, notamment le libre arbitre dont s’horrifie les esprits et sociétés totalitaires, favoriserait de prévention et d’anticipation l’ouverture de la boîte à pandore de l’immixtion dans le quotidien des sociétés africaines subsahariennes.

Nul doute qu’au départ inéluctable, quel qu’en soit l’étendue de la présence sécuritaire européenne en Afrique et dont la durée suscitera la cristallisation des mécontentements au risque de légitimer la contestation, le principal danger aux portes du Maghreb et dont le Maroc colonisateur du peuple sahraouis, soit que les populations subsahariennes s’ouvrent plus hargneusement de solidarité sur le sort des populations noires malmenées d’esclavage et méprisées au Maghreb et dans le monde Arabe…. l’anticipation en serait alors à se présenter en bienfaiteur auprès des populations subsahariennes, quitte à user de la division en incubant et inoculant les tensions confessionnelles de l’islam (chiite, sunnite, wahhabite, malékite, etc.), au profit d’assistances de pacotille avec l’appui neutralisant de l’endoctrinement cultuel.

L’important restant à découvrir de l’intérêt des États et des populations d’Afrique subsaharienne à donner corps à des manifestations inamicales ?

Copyright Grigrinews.com © 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur notre site (articles, dépêches, photos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Joseph TAPA

Joseph TAPA
Amoureux de la vie, du continent africain et m'y passionne: Dans la recherche et ébauches de sortie des crises et sensibilisation au devenir de ce continent. Affectionne la réflexion sur les contours de la vie humaine. Esquisse sur le devenir du continent africain.

Livres Thomas Sankara

Revenir en haut de la page