"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique de l'Ouest » Sénégal » Lettre de soutien à monsieur le président de la Fédération Sénégalaise de football

Lettre de soutien à monsieur le président de la Fédération Sénégalaise de football

Temps estimé pour la lecture de cet article : 20 min
Afrique News

Sénégal News

« 03/02/2015, Dakar, Sénégal : Monsieur le président, je viens solennellement vous manifester mon soutien après le parcours de notre chère et belle équipe nationale de football. »

Plusieurs raisons motivent mon soutien

Le contexte d’après élimination de notre équipe : j’ai été sidéré par le comportement mesquin, lâche, méchant et très négativement opportuniste de certains de nos compatriotes .J’avais l’impression qu’une bande d’individus souhaitaient notre élimination en vue d’en faire une opportunité pour leur ascension personnelle. Car comment comprendre cet activisme de certains prétendus experts en football qui jugent, dénoncent et condamnent votre équipe fédérale sans même vous donner la possibilité de vous entendre.

Pour atteindre leurs objectifs de bas étage, ils ont contre toute morale et toute éthique distillée une série de confusions de rôle pour désespérément faire rallier à leur cause une partie de l’opinion. Comment comprendre qu’on puisse demander à une fédération de porter la responsabilité du résultat technique d’un match ?
Le rôle d’une fédération n’est pas de se substituer à un rôle d’entraineur. Or de façon mesquine des individus en mal d’arguments ont tenté d’assimiler votre mission à celle entraîneur devant à tout prix gagner son ou ses matchs. Or chez moi l’essentiel est de bien participer pour reprendre Pierre De Coubertin.

Les hommes de bonne foi jouissant d’une probité morale et désintéressés apprécient les énormes progrès enregistrés sous votre magistère, dans la promotion du football au sens le plus étendu du terme : c’est ce qui a valu votre crédibilité et votre rayonnement dans le concert national et international. Vous avez bâti une fédération respectée et respectable. Ce n’est par hasard que rien ne se décide au plan international sans votre avis. La FIFA ne s’est pas trompée en vous mettant dans sa commission juridique. Votre crédibilité explique et justifie le soutien sans limites du président de la république et de tous les membres du gouvernement particulièrement votre tutelle.

Une grande famille de football a vu le jour (elle regroupe autour de vous, dans une saine ambiance, entraineurs, arbitres, équipe médicale, footballeurs supporters…). Cela vraisemblablement a dû créer des jaloux et des aigris allergiques à toute innovation et à tout progrès qualitatif dans la gestion des groupes. Votre système de gestion verrouille systématiquement toute pratique mafieuse et constitue une menace pour la survie de certains prétendus sportifs, de tous ces hommes véreux, qui se comportent en véritables hommes d’affaires sans affaires et qui n’ont qu’un seul souci se servir non servir. C’est la menace que constitue cette gestion qui pourrait expliquer les vociférations stériles et négatives enregistrées dans certains milieux que nous avons bien identifiés. Pour nous l’enjeu est de consolider ces acquis en attendant de chercher à conquérir d’autres résultats.

Les perspectives

Aujourd’hui vous allez souffrir de vos brillants résultats En bâtissant une fédération crédible et rayonnante, des individus sortis de nulle part chercheront vaille que vaille à se positionner. Votre fédération est attractive. Soyez en fier ! L’histoire retiendra votre nom. Même si nous reconnaissons qu’aucun bureau fédéral n’est éternel, nous demandons à vos détracteurs de suivre les voies légales et régulières pour accéder à n’importe quel poste. Ce que nous condamnons par contre c’est la médisance, la lâcheté, l’hypocrisie, les attitudes bassement opportunistes, de certains individus qui profitent des situations difficiles pour jeter l’anathème sur l’instance fédérale et exprimer ainsi leur rancœur contre des compatriotes qui ont accepté toute sorte de sacrifice et de privations pour apporter d’importantes innovations dans notre football.

Reconnaissance et gratitude

Manifester notre reconnaissance et notre gratitude à l’encadrement technique et aux footballeurs : Nous pensons que malgré notre élimination, on ne saurait ramener tout le bilan à cette seule élimination. Regardons loin ! Regardons large ! Regardons profond… Ce groupe de jeunes footballeurs que nous avons est une valeur sûre pour des lendemains de gloire. Il faudrait trouver tous les moyens pour leur apporter le soutien moral de la nation, leur renouveler notre gratitude, les réarmer. Ils ont besoin de réconfort car Ils sont plus affectés par l’élimination. Ce sont de vrais patriotes ! Autant la fédération est affectée autant la direction technique l’est aussi. Les termes d’un contrat ne doivent nullement justifier certains propos ou certaines considérations de bas étage. Gardons notre sérénité et notre dignité dans l’épreuve. Nous prouverons ainsi à la face du monde notre grandeur et notre maturité.

On peut se séparer d’un entraîneur pour des raisons objectives. C’est normal. Toutefois cette séparation doit pouvoir se faire de manière très humaine, sans chauvinisme (avec une cérémonie conforme à notre tradition, à notre teranga). Il faut être courageux et fort mentalement pour me comprendre. Ce n’est pas une faiblesse ! Au contraire c’est la peur de passer pour faible qui constitue la faiblesse.

Contre la cabale

J’ai cru devoir vous adresser cette lettre car en gardant mon silence je me sentirai coupable et complice de toute cette cabale dirigée contre une équipe fédérale qui est en train de réussir dans ses missions. Une fédération crédible avec une nouvelle belle image qui force respect, admiration et convoitise. Je crois profondément au destin. Nous sommes tous un peuple de croyants. Continuons à prier. Notre tour viendra. Un jour ce brave peuple sénégalais très patient et cité en référence, brandira dignement non seulement ce trophée avec l’équipe nationale, mais aussi beaucoup de trophées à l’échelle continentale avec nos différents clubs.

Evaluons sans complaisance cet épisode de la coupe d‘Afrique des Nation 2015.Cherchons à consolider les acquis. Apportons les correctifs nécessaires pour un nouveau départ. C’est à mon avis le chemin à suivre ! Vive le Sénégal ! Vive le sport Sénégalais ! Vive les Lions toutes disciplines confondues.

Très cordialement !

Monsieur Abdou Sané
Ancien député
Email : saneabdou708@gmail.com
Téléphone : +221701059618

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Abdou Sané

Abdou Sané
Aprés avoir obtenu une maîtrise en géographie à l'université cheikh anta diop de dakar(sénégal), j'ai enseigné comme professeur d'histoir et de géographie.Ensuite j'ai subi avec succés le concours d'entrée à l'Institut des Sciences de l'environnement d'où j'ai obtenu mon DEA. Par la suite j'ai été nommé conseiller technique au ministére de l'environnement, quelques années plus tard je suis nommé président du conseil d'administration de l'office national de l'assainissement du Sénégal. A partir de 2007 j'ai été élu député à l'assemblée nationale où j'ai mis en place le réseau des parlementaires pour la réduction des risques de catastrophes. Mon engagement dans ce domaine a emmené l'UNISDR a me nommer "champion for disaster risk reduction" en 2010 puis en 2012. J'ai fait publié des travaux sur les réfugiés, sur l'environnement urbain, sur les énergies renouvelables, l'érosion côtiére, la grande muraille verte , les bassins de rétention, les questions relatives à la femme en ma qualité de membre de l'observatoire de la parité au sénégal. Mon combat préserver l'environnement, protéger les enfants et la femme.
Revenir en haut de la page