"News, informations Africaines, revues de presse et actualités internationales."


Dernières News
Actualités Afrique » Afrique du Nord » Tunisie » Tunisie: flagrant délit d’espionnage minier avec des « nationaux »

Tunisie: flagrant délit d’espionnage minier avec des « nationaux »

Temps estimé pour la lecture de cet article : 13 min

Afrique News

« Deux experts des mines d’une Société Canadienne (dénommée NETCHEM Inc.) ont voulu prélever, d’une manière illégale et illicite, des échantillons dans la Mine des phosphates de Sra-Ouertane (Gouvernorat du Kef), et ce dans la matinée (à partir de 10h00) du 28 Mars 2012. »

Spoliation des richesses de la Tunisie

Attrapés promptement sur le site minier par les autochtones, qui leur ont saisi les clés de la voiture, ils ont été retenus jusqu’à 18h00. Aucun d’entre eux ne disposait des autorisations de visite et de prospection de recherche minière de l’Office National des Mines (ONM) et la Direction Générale des Mines (DGM), relevant de la tutelle du Ministère de l’Industrie et du Commerce de Tunisie. Ils étaient accompagnés par deux (2) tunisiens dans un 4×4 « rutilant ».

Absence totale des autorités régionales et nationales

Ces deux tunisiens sont :

Ahmed CHAOUACHI, ancien Géologue retraité de la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG), qui a travaillé longuement dans la mine des phosphates de Sra-Ouertane (Nord-Ouest du pays) pour le compte de Kais DALY actuel PDG de la CPG et du GCT (Groupe Chimique Tunisien) et soi-disant promoteur du projet d’exploitation de la Mine de Sra-Ouertane via une société privée créée spécialement à cet effet en dépit la collusion manifeste entre intérêts personnels et intérêts Nationaux.

Wissem BEN SAID du Bureau d’Étude Sfaxien dénommé IET (Industrial Engineering Technical) dont nous ne connaissons pas le champ d’activité exact mais dont nous pouvons supposer que ce n’est pas la première affaire du genre.

Suite à leur détention par les autochtones, Ahmed CHAOUACHI a fait un malaise (présumé) diabétique et a été évacué d’urgence sur l’hôpital pour raisons humanitaires (indulgence des citoyens de Dahmani). Quelques minutes plus tard, un hélicoptère survolait le site de la Mine. Il est à noter durant ces événements, l’absence totale des autorités régionales et nationales sur le terrain… Durant l’interrogatoire mené par les autochtones, nous avons appris que ces deux (2) Canadiens sont deux experts qui s’appellent J.Y NOISEX directeur du développement et Stéphane RIVARD ingénieur en traitement des minerais. Durant cet interrogatoire, ils n’ont cessé d’insister pour être libérés afin de ne pas rater leur vol de retour sur le Canada le soir-même! A cet égard, nous pouvons nous féliciter de la réactivité des gens de la localité de Dahmani (Kef) et de leur prise de conscience sur leurs richesses minières spoliées et pillées depuis si longtemps.

Mafias en Tunisie, complices nationaux et internationaux

Cet acte est un véritable acte révolutionnaire et remet complètement en question les habitudes prises par les maffieux et leurs complices « nationaux » et internationaux. Ceci marque d’une manière indélébile et sans possible retour en arrière la souveraineté nationale sur la recherche, l’exploitation des richesses naturelles, en l’occurrence minières et pétrolières de notre pays, dont le peuple maintenu dans l’ignorance n’a jamais pu profiter économiquement et socialement. Si des tunisiens étaient venus dans une mine du Canada pour faire la même chose, sans autorisation, que pensez-vous qu’il leur serait arrivé ?

Espionnage industriel caractérisé

Ceci est incontestablement de l’espionnage industriel caractérisé et doit être sanctionné de manière exemplaire au regard du droit national et du droit international. Une poursuite judiciaire contre les complices « nationaux » qui facilitent par leur connaissances l’accès au pillage de notre patrimoine national sans respecter leur devoir national de réserve et donc sans servir les intérêts de la Nation, doit être sévèrement sanctionné et puni immédiatement. Lorsqu’on connaît le potentiel extraordinaire de ce gisement gigantesque en Phosphates et extrêmement riche en URANIUM et en TERRES RARES, lorsqu’on sait que les cartes géologiques jusqu’à aujourd’hui sont avant tout des cartes politiques et que les vraies données sont détenues par une oligarchie privilégiée par le régime déchu et qui règne encore, il devient d’une absolue nécessité de faire le ménage et d’éclaircir ce sujet après plus d’un siècle 1/2 de silence absolu.

Information sur les articles

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Grigrinews.com . Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Grigrinews.com.


News QR-Code

qr-code

Rédacteur Mohamed Balghouthi

Mohamed Balghouthi
Mohamed BALGHOUTHI : Consultant en Stratégie & Intelligence Economique. Diplômé de l'INPG (Institut National Polytechnique de Grenoble - Génie Industriel) et de GEM (Grenoble Ecole de Management).
Revenir en haut de la page